Les test

Nous avons demandé à un laboratoire indépendant de mener une série de tests pour savoir si nos perles et nos plaques émettent des substances chimiques quand elles sont passées au fer. Les tests ont reproduit exactement les conditions rencontrées à la maison ou à l’école par exemple, un fer à repasser chaud étant passé sur un morceau de papier à repasser posé sur les perles jusqu’à ce que ces dernières soient soudées ensemble. Une plaque de montage sans perles a été testée de la même façon. Durant toute la durée des tests, l’air ambiant a été collecté au-dessus des échantillons et analysé pour y rechercher toute trace de substance chimique.

Le test mené sur les plaques de montage vides montre l’absence totale de substances chimiques émises. Durant le test mené sur les perles, la présence de très faibles quantités de pentaméthylheptane a pu être constatée.
La concentration mesurée est de 0,026 mg/kgxh, ce qui signifie qu’il faut repasser 1 kg de perles, soit environ 17 000 perles, durant une heure pour obtenir 0,026 mg de pentaméthylheptane. La conclusion est claire : il est TOTALEMENT sans danger de respirer l’air à proximité ou de se trouver dans une pièce dans laquelle des plaques de perles sont chauffées au fer à repasser. Le laboratoire qui a mené les tests explique qu’il n’existe pas de chiffre fixant une valeur limite définie. De hautes concentrations de pentaméthylheptane peuvent entraîner une irritation des muqueuses.
De plus amples informations sur le sujet peuvent être obtenues ici